Retrahant, Ere impériale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Foire aux capitales.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry de Fondblois

avatar

Nombre de messages : 334
Date d'inscription : 05/06/2005

MessageSujet: Foire aux capitales.   Lun 29 Aoû - 19:29

Bonbonbon,
pas que je n'aime pas mon cher pays et tout le tralàlà, mais j'aimerais visiter Retrahant plus en profondeur.
C'est pour ça que je propose sous vos yeux ébahis le Territoire : Beilan.
Celui qui me présentera le plus de Rpodollars se verra repartir avec ce joli morceau.

Je me réserve tout de même le droit de contester les théories qu'établira l'intendant susdit sur ce qui touche au Bg de Beilan et me garde un droit de véto, en plus de celui de la contestation.

Voilà, postulez, que l'on fasse tourner les trônes un peu.

PS : MPez moi, si vous voulez rester discret ôo.

PPS : une connaissance correcte ( impeccable >_< ) sur le territoire sera demandée quand même, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fortanier de Lionga

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Foire aux capitales.   Mar 30 Aoû - 0:00

Fortanier de Lionga était plus petit que la moyenne, mais râblé. Cheveux noirs, barbe, peau mat et yeux bruns, il ne ressemblait guère à ses ancêtres. En effet, qui aurait pu l’imaginer descendant d’un fier guerrier Alarien ?
La légende voudrait que son aïeul soit l’un des lieutenants du gouvernement, peut-être même de Orm Embar ! Mais de là à en avoir les qualités, Fortanier en doutait. Il ne connaissait que les histoires et autres légendes racontées par une nuit froide, le membre de la famille ou le troubadour chantant les exploits d’une génération passée. Il se plaisait à les re-raconter à qui voulait.

Bon vivant, il aimait la compagnie des troubadours qu’il payait grassement pour des balades qu’il connaissait par cœur avec le temps. On le dit d’ailleurs très bon chanteur lorsqu’il accompagne de sa voix de baryton les ménestrels racontant batailles épiques où le sang est de mise. Mais la compagnies de gentes dames, et jeunes damoiselles ne le dérangent pas pour autant, les plaisirs de la chair ne se sont pas arrêtés pour lui, malgré la mort de sa femme.
Il vous dirait qu’il la regrette énormément, mais ce mariage d’intérêt ne lui importait guère. Il garde néanmoins du respect pour elle.
Les plaisirs de la table font aussi partis de sa vie courante, mangeant beaucoup, mordant dans la viande comme dans la vie : à pleines dents.
Il chasse d’ailleurs lui-même sa viande, domaine dans lequel il excelle.
Grâce à la chasse, il a acquis une force peu commune, qui lui confère durant les duels courants en Beilan un avantage certain.
Il tire de ses victoires une grande gloire auprès de ses trois fils. Jeunes, forts, à marier, ils sont ce qu’il reste de sa famille.
Sa foi est justement basée sur l’aide que Gaëd a pu lui donner au cours de ces victoires. «Après tout -pour le citer- si j’ai gagné, c’est que l’ami Gaëd l’a voulu, non ? »

On ne peut pas parler de Fortanier sans parler du prêtre qui l’accompagne où il va, et le représente aux assemblées requerrant un minimum de diplomatie, vous aurez deviné que Fortanier en était dénué.
Cet homme, austère et contrastant avec son compagnon, n’en reste pas moins un bon ami et un confident pour le seigneur. Plaisanteries et railleries ne font que sourire cet adepte de la religion, ayant fait vœu de pauvreté ainsi que de chasteté.
Notre gaillard sait s’entourer et sait faire la part des choses censées et du reste.
« Pourquoi faire les choses que les autres savent mieux faire ? » dirait-il dans un rire retentissant.



[hrp] Euh, n’hésites pas à sur-évaluer ce texte en Rpodollars Mr. Green [hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isare

avatar

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Foire aux capitales.   Mar 30 Aoû - 13:52

Arkhos de Légia.

Originaire du Piedmont, sa famille descendais d’un chevalier empersois venus s’installer sur ces terres il y a fort longtemps. Arkhos de Légia était un peu plus grand que la moyenne, jeune et fort. Sa grande caractéristique était ses longs cheveux châtains qui tombaient en cascade sur ses épaules. Personne n’en avait d’identique dans la région, ce qui mettait le Seigneur Arkhos réellement appart.

Dans la vie quotidienne, Arkhos était un homme soucieux de ses proches, qu’ils soient nobles ou simples paysans. Ainsi, il s’attirait la sympathie de tous pour ses actions bénéfiques. Son entraînement aux armes fut remarquables, et il devint vite un combattant émérite, à l’aise à cheval comme à pied. Il participa aux joutes et tournois de sa région, remportant de nombreuses victoires et s’attirant les faveurs des grands seigneurs et l’attention des gentes damoiselles. Malgré tout, le seigneur Arkhos resta un homme solitaire mais accueillant. On dit d’ailleurs que sa table était l’une des meilleurs de Beilan.

Le bien être de ses gens étaient l’une de ses principales préoccupations. Le pays était prospère et même les plus basses couches de la population vivaient mieux qu’à l’ordinaire. Mais cette prospérité avait un coût, et Arkhos du mené plusieurs guerres pour que ses sujets vivent en harmonie. Il fut remarqué non pas comme un brillant stratège, sa place n’étant pas derrière les lignes en sécurité, mais comme combattant et meneur d’hommes. Il galvanisait ses troupes même au cœur d’une mêlée sanglante. Il laissait le soin à ses lieutenants d’organiser la bataille, lui étant la ou les combats seraient les plus rudes. A chacune de ses apparitions, les hommes reprenaient courage et tenaient la ligne de front. Maintes grandes batailles furent ainsi remportées.

Mais il ne faut pas oublier les fêtes somptueuses qu’il donna, que ce soit pour le plaisir ou pour un but diplomatique. En effet, en contre partie de son manque de stratégie, il était doué pour l’art de la parole. Il noua des liens diplomatiques et commerciaux absolument improbables grâce à son sang froid dans ce domaine. Il était d’ailleurs souvent appelé en tant que médiateur dans des conflits. C’est ce qui fit une grande part de sa popularité.

Malgré tout, il profitait au maximum de sa vie. Dès qu’il en avait l’occasion, il partait sa balader, a pied comme à cheval, se sentir libre de toute contraintes. Dès qu’il pouvait, il n’hésitait pas à voyager et à apprendre. On fini par le surnommer « Arkhos le Voyageur ».

Arkhos était Gaëdien. Fidèle à sa religion, il ne la laissa cependant pas prendre le dessus. » Les prêtres sont plus apte à vénérer Gaëd que moi » s’amusait il à dire. Malgré tout, il participait à toutes les fêtes et manifestations religieuses avec un zèle fervent.

Ainsi, Arkhos de Légia fut un homme remarqué et remarquable, inscrivant son nom dans l’histoire comme l’avaient fait ses ancêtres.


hrp:Je ne suis pas 100% satisfait mais bon...je crois que ce texte mérite une bonne évaluation en Rpodollar Mr.Red "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Foire aux capitales.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Foire aux capitales.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Foire aux questions (Matériel, pointer un objet) etc...
» Capitales politiques et capitales économiques : ne vous trompez plus !
» 28/05 au 05/06/2011 : foire Comtoise sous le signe de l'Inde
» La foire aux textes
» http://www.foire-aux-astuces.fr/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retrahant, Ere impériale :: Suggestions RAZ-
Sauter vers: