Retrahant, Ere impériale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Ephyne] Après la trahison, le triomphe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serlon d'Orilly
Mon cul sur ton trône.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: [Ephyne] Après la trahison, le triomphe   Ven 2 Avr - 3:33

Les choses ne s'étaient pas bien passées pour le comte de Salvine. Voulant profiter des remous qui traversaient la noblesse du fait de la vacance du trône impérial, ce dernier avait tenté de s'emparer d'Ephyne avant qu'un véritable pouvoir de régence se mette en place. Ses espions lui rapportaient de grands troubles dans la capitale de l'Empire, des milices désorganisées et rivales, des gardiens peu sûrs d'eux, incapables de gérer une telle crise.

Le comte en avait donc profité et, avec le soutien hypothétique des armées du comte de Smaragd, il comptait frapper fort et vite, s'imposer, en somme, par l"épée. Persuadant Serlon d'Orilly, qui pensait lui aussi faire grand profit tout se réservant le droit de changer de veste au moment opportun, le comte de Salvine s'était précipité, avec une garde des plus minces mais soudée, sur Ephyne. N'attendant pas les armées smaragdoises, ils virent sans peine à bout des fortifications éphynoises, qui avaient dû pâtir de quelque désertion de capitaines. Fort de son succès, il s'introduisit dans la ville sans plus attendre, mais fut rapidement mis en déroute par les hallebardiers et la garde impériale.

Lorsqu'arriva Serlon d'Orilly au pied de la capitale, les troupes de Salvine avaient déjà disparues, se retirant sans plus attendre vers leur fief. Comprenant que le parti de Dermak avait pris un sacré coup, Serlon expliqua qu'il avait été prévenu par ses espions de la venue de Paul de Dermak et comptait défendre le trône du pillard. Sans plus attendre, il se jeta sur les traces de ce dernier et, lorsqu'il fut arrivé à Salvine, il défit les milices de la cité et mit à sac cette dernière, sans pour autant trouver de trace de Paul de Dermak et de ses partisans.

Mais cela avait peu d'importance, car le comte de Smaragd passait à présent comme une figure héroïque de l'Empire, un homme qui avait été prêt au sacrifice ultime pour protéger Ephyne et son fief. Ne pouvant ignorer cette nouvelle carrure, les gardiens avaient invité Serlon à une entrevue, lequel s'y rendit sans plus attendre, accompagné d'une cinquantaine d'hommes d'armes et d'autant de serviteurs. Profitant du nouveau nom qu'il avait acquis, il essaya de cultiver ce dernier et offrit du pain et d'autres vivres aux villages qui avaient été incendiés voire pillés par les hommes de Dermak lors de leur expédition.

Arrivant en héros aux portes d'Ephyne, il se rendit, après s'être attardé, au palais impérial, où il devait rencontrer les Gardiens de l'Empire.

[Retirer 500 unités de blé des réserves de Smaragd.]


Dernière édition par Serlon d'Orilly le Ven 2 Avr - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Après la trahison, le triomphe   Ven 2 Avr - 15:55

Le comte de Smaragd était en effet attendu, mais son arrivée avait pris des ampleurs impressionnantes. Il était entré, tel un libérateur, dans les rues d'Ephyne, sous les ovations d'une populace encore choquée du siège et des escarmouches qui s'était déroulées, quelques jours plus tôt, dans ces mêmes rues ou désormais, elle fêtait le triomphe de celui qui les avait préservé des affres de la guerre.

Quant au pain, lancé ça et là aux paysans devenus mendiants, ayant vu leurs uniques possessions brûlées ou détruites, il assurerait la renommée du Comte quelques semaines encore.

Finalement arrivé au Palais impérial, le comte fut accueilli par les six gardiens, en haut des marches. Après quelques salutations protocolaires, les sept individus entrèrent dans le Palais, avant de se diriger vers de grands appartements, ayant originellement appartenu à l'Empereur lui-même. Là, dans une grande salle, faisant visiblement office de salle de réunion, les Gardiens s'assirent l'un après l'autre autour d'une large table en noisetier. Seul M. le Bailli, Raphaël Desmarnes, resta debout.

- Messire le comte de Smaragd, c'est un véritable honneur pour nous de vous recevoir. Nous avons beaucoup de choses à faire, mais avant tout, désirez vous boire ou manger quelque chose ?

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serlon d'Orilly
Mon cul sur ton trône.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Après la trahison, le triomphe   Ven 2 Avr - 18:06

Et ainsi on mangea, et ce fut bon, mais cela n'expliquait pas à Serlon de quoi il en retournait et pourquoi il était ici. C'est pourquoi il dit :

"Dites-moi, de quoi en retourne-t-il ? Pourquoi suis-je ici ? Allons, dites-moi, s'il vous plaît."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Après la trahison, le triomphe   Ven 2 Avr - 18:30

- Seigneur, reprit M. Desmarnes, nous tenions tout d'abord à vous féliciter pour l'héroïsme dont vous avez fait preuve lors de la défense d'Ephyne contre les troupes de ce félon de Dermak. Votre prestige auprès de la populace d'Ephyne n'arrête de croître depuis ces derniers jours.

Il fit une pause mangeant quelque peu avant de reprendre.

- Messire, je suis le Bailli de l'Empire, et, ces derniers mois furent particulièrement longs, ma recherche de possibles héritiers au trône de l'Empire s'étant jusqu'ici soldé par des échecs. Toutefois, c'était hier. Aujourd'hui est un jour nouveau...

C'est le Comte de Fumerolles qui reprit, enjoué.

- Serlon, vous êtes l'héritier au trône de l'Empire. Bien que votre hérédité soit mince, elle existe, et fait de vous le futur empereur d'Empersiste.

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serlon d'Orilly
Mon cul sur ton trône.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Après la trahison, le triomphe   Ven 2 Avr - 18:39

"Hein mais qu'est-ce que... ?!"

Le comte de Smaragd n'en revenait pas. Certes il avait une origine impériale des plus obscure et des moins reconnue, mais il ne comptait en faire publicité qu'une fois quelques célèbres juristes payés rubis sur l'ongle pour soutenir ses prétentions sur le trône. Maintenant, voilà que les gardiens de l'Empire eux-mêmes reconnaissait sa légitimité à poser son cul sur le trône. Reprenant vite empire sur lui-même, Serlon d'Orilly, ayant encore des étoiles dans les yeux, dit ces quelques mots restés célèbres par leur pertinence.

"Que d'honneurs, messires, que d'honneurs !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Après la trahison, le triomphe   Ven 2 Avr - 20:40

Le Bailli reprit.

- Nombre de choses restent encore à planifier, bien entendu. Il va falloir préparer le futur sacre, réunir la noblesse et bénéficier de l'aval du Saint Patron. Mais nous pensons que votre coup d'éclat fédérateur ralliera à votre cause bon nombre de notables influents. En ces temps de troubles ou les terres barbares semblent se réveiller, un homme d'épée et de courage semble être le meilleur des boucliers, n'est ce pas ?

Mais, ne nous projetons pas tout de suite dans l'avenir, mon ami, et parlez-nous plutôt de vous. Racontez-nous plutôt comment s'est déroulé la défense d'Ephyne ?

~~~~

Serlon d'Orilly, en tant que futur tête couronnée, avait reçu l'une des ailes du Palais impérial, le temps que durerait son séjour au coeur de la Belle. La nuit même, un discours des plus houleux eut lieu entre les Gardiens d'Ephyne, loin d'indiscrètes oreilles.

- Est-il vraiment héritier au trône, Raphaël ? Demanda le Comte de Fumerolles.
- Bien sûr que non, son héritage est aussi obscur que le fondement d'un barbare. Non, mais d'Erpenon pense que nous pouvons l'utiliser pour notre cause.
- En effet, mes amis. Intervient l'interessé. Vous savez bien que l'Eglise ne laissera pas passer cela. Il vaut mieux miser sur un homme de guerre, comme lui, peu formé aux arts de la politique. Il nous sera facile de garder le contrôle sur lui, et il se débarrassera pour nous des ces hommes en bure.
- Et s'il se montre plus intelligent que ça ? Reprit Fumerolles, soucieux.
- Alors M. de Fons, que voici, se chargera de régler ce petit problème.

Un sourire entendu passa entre les Gardiens.

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ephyne] Après la trahison, le triomphe   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ephyne] Après la trahison, le triomphe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boire de l'eau glacée juste après le lever...
» Chine : un groupe de témoins pris de vertiges après avoir observé et photographié un ovni.
» Otite purulente après pose de drains
» des nouvelles jour après jour....
» médecine après une année de MPSI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retrahant, Ere impériale :: ¤ Role Play ¤ :: Histoire & Diplomatie-
Sauter vers: