Retrahant, Ere impériale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Ephyne] Problèmes frontaliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mandred Thän
Pourquoi j'ai choisi la frontière ?!
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Ven 2 Avr - 23:31

Mandred et son escorte traversaient la grande cité d'Ephyne, où les badauds vaquaient à leurs occupations. En approchant du palais de l'Empereur, le jeune baron eu un mauvais pressentiment.

Il savait avoir hérité de sa baronnie avant l'heure à cause de la mort brutale de son père. Son deuil n'était pas encore passé qu'il avait du repousser les raids barbares, administrer des terres subissant la disette, et maintenant s'empêtrer dans les rouages politiques d'Ephyne. Il se savait handicapé dans une telle rencontre de part son manque d'expérience et son ignorance du jeu politique. Néanmoins il n'avait d'autres choix que de demander audience aux gardiens.

Une fois devant les larges portes, Mandred confia son cheval à un écuyer, respira profondément comme pour se donner du courage, et pénétra dans le gigantesque édifice. Traversant un large corridor, le seigneur Thän contempla les grandes tapisseries qui ornaient les murs, tant et si bien qu'il faillit bousculer un homme de petite taille qui était venu se camper face à lui. D'un certain âge, il haussa un sourcil interrogateur.

"Je suis le baron Thän, maître des terres d'Aibrechène, je souhaite être reçu par les gardiens de la Belle au plus vite s'il vous plait".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Ven 2 Avr - 23:45

Le petit homme grogna un instant. Cela était-il à cause du fait que ce petit noblion avait failli le piétiner par inadvertance, ou bien car sa demande, exprimée avec si peu d'assurance l'avait fait douter en la supériorité de la noblesse ? Peut importait. Le valet glissa un "veuillez me suivre", aussi caustique que possible, et partit dans les couloirs sans attendre un instant de plus. Il ne s'arrêta que quelques embranchements plus loin, ou il leva les yeux vers le Baron d'Aibrechène.

- Veuillez patienter ici.

Dit-il simplement en indiquant un long banc au dessus de soie rouge, avant d'ouvrir la porte devant laquelle il se trouvait, et de disparaître. Il revint quelques instants plus tard.

- Monsieur le Baron, les Gardiens sont actuellement occupés, il va vous falloir attendre.

Et il partit.

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serlon d'Orilly
Mon cul sur ton trône.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Sam 3 Avr - 0:05

Le comte de Smaragd, Serlon d'Orilly, fut prévenu de la venue d'un des seigneurs du pays d'Ousbre, un compatriote, en quelque sorte. Profitant des nouveaux privilèges qu'il avait reçu en même temps que le titre de prince impérial, il vivait dans l'une des ailes du palais d'Ephyne, jouissant pendant quelques jours du succès que lui faisait une plèbe crédule.

Voulant renforcer sa position d'héritier du trône de l'Empire, il n'hésita pas une seule seconde à aller à la rencontre du nouveau maître de la maison Thän, une obscure famille frontalière qui servait, elle et ses terres, de zone tampon entre les terres des barbares et l'Ousbre pacifique et marchand. Ainsi, se présentant devant Mandred dans l'apparat le plus restreint (il portait une robe d'apparat basique et n'était accompagné que d'une poignée d'hommes d'armes de sa maison ainsi que quelques-uns des soldats de la garde impériale), il engagea la conversation.

"Le bonjour, baron. Que vous amène à Ephyne, loin de vos terres et des barbares ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandred Thän
Pourquoi j'ai choisi la frontière ?!
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Sam 3 Avr - 0:51

En reconnaissant le comte de Smaragd le visage du jeune homme s'éclaira d'un sourire. Enfin une personne qui pourrait comprendre les problèmes qui frappaient sa baronnie, du moins l'espérait-il. Les vêtements simples que portait son interlocuteur étonnaient le jeu homme : Celui-ci semblait tout à son aise en ces lieux. Saluant de manière maladroite le noble, il s'empressa de répondre :

"Comte, c'est une heureuse coïncidence que de vous voir en ces lieux. J'attends ici que les gardiens d'Ephyne acceptent de me recevoir. Vous n'êtes pas sans savoir que mes terres sont justement malmenées par des barbares de plus en plus audacieux. Je viens dans l'espoir que la belle tournera son attention vers les frontières et nous apportera une aide qui bientôt pourrait s'avérer plus que nécessaire. Le Duché d'Ousbre, bien que généreux, n'est pas en mesure d'appuyer militairement, et en nombre suffisant, ma baronnie."

Après un instant d'hésitation il poursuivit :

"S'il n'est pas indiscret de poser cette question, je serais curieux de savoir ce qui vous amène à Ephyne seigneur. Vos faits d'armes sont sur toutes les lèvres et les rumeurs quant aux présents des gardiens pour récompenser ce haut fait se multiplient. Si seulement la moitié de celles-ci étaient fondées alors vous seriez un héros de nos légendes que même les dieux sombres des païens n'oseraient défier et vos coffres pourraient suffir à racheter la belle à ses dirigeants."

Mandred se permit un sourire timide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serlon d'Orilly
Mon cul sur ton trône.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Sam 3 Avr - 1:23

A ces mots le comte rit de bon coeur. D'abord parce qu'il avait toujours été sensible à la flatterie, qui réchauffait le coeur à ce petit contino, mais également parce que l'image était belle. Il était vrai que les rumeurs, souvent élogieuses, couraient à son propos, amplifiées et cultivées par ses soins. Le coup de main qu'il avait orchestré contre le comte de Salvine lui avait permis de se tailler une carrure plus imposante que simple seigneur et les gardiens avaient lu avec attention les différents juristes qui, lui étant partisans, réclamaient les droits de Serlon sur le trône avec force traités abscons et généalogies confuses.

"Messire, croyez bien que je n'ai agi qu'avez mes humbles moyens pour protéger l'Empire, auquel nous tenons tous pour le plus grand des biens offerts par Gaed. Et puis, après tout, moi plus qu'un autre j'ai pour devoir de protéger ce formidable patrimoine." (Le sous-entendu était des plus grossiers, et le comte de Smaragd espérait bien faire réagir son voisin le baron. Prenant ensuite une mine plus renfrognée, il enchaîna sur le sujet qui amenait la maison Thän.) "J'ai entendu parlé des remous aux marches de l'Empire et, si Dieu le veut, je vous viendrai en aide avec des renforts d'hommes d'Ephyne et de Smaragd, afin de protéger l'unité des terres de Gaed, soyez-en assuré."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandred Thän
Pourquoi j'ai choisi la frontière ?!
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Sam 3 Avr - 20:57

Le nobliaux garda un moment le silence, un sourire figé aux lèvres, digérant la nouvelle. Se décontractant devant le sourire bienveillant du comte d'Orilly (qui ne porterait sans doute plus longtemps ce titre), Mandred se ressaisit et déclara :

"Hé bien seigneur, il semblerait que les gardiens vous aient effectivement fait un présent... Royal."

Guettant une réaction du comte pour confirmer ses soupçons il poursuivit plus franchement :

"Il est surprenant de vous voir en ces lieux, et plus encore de vous entendre me promettre un soutien d'Ephyne seigneur. Les gardiens vous laisseront-ils dégarnir la capitale par les temps qui courent ? Il serait utopique de penser que les rébellions aient été maté par votre coup d'éclat, aussi héroïque fut-il. D'autres se disputeront la Belle et même la désignation par les gardiens d'un... élu, provoquera des remous. Les gardiens ne sont pas sans le savoir. A moins que je n'ignore quelque chose ?"


"Quoi qu'il en soit je me réjouis de vos promesses de soutien, Aibrechène est un point à sensible de part sa position au sein de l'empire et est votre seul poste à l'Est de l'Empersiste pour y maintenir les préceptes de Gaed. Ces terres ne doivent pas tomber entre des mains ennemies."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Sam 3 Avr - 21:11

Le petit vassal ressurgit soudainement au bout du couloir, et se dirigea tout naturellement vers le Baron d'Aibrechène. S'inclinant révérencieusement devant le Comte de Smaragd, il prit la parole.

- Monseigneur, les Gardiens se disent prêts à vous recevoir. J'ai pour ordre de vous guider à eux dès que vous le pourrez. Monsieur le comte, votre présence ravira aussi j'en suis sûr les Gardiens, si vous désirez accompagner monsieur le baron.

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandred Thän
Pourquoi j'ai choisi la frontière ?!
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Dim 4 Avr - 12:45

Le baron fronça les sourcils, agacé par cette interruption impromptue. Ne disant mot il désigna la porte au comte, lui faisant signe de passer devant s'il le souhaitait. Il ajouta pour le vassal :

"Nous vous remercions, ne faisons pas attendre les gardiens en ce cas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serlon d'Orilly
Mon cul sur ton trône.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Dim 4 Avr - 14:12

Les dernières paroles du baron étaient moins au goût du comte de Smaragd. Celui-ci, renfrogné, rétorqua à son voisin.

"Ce n'est pas un cadeau ou encore la désignation d'un élu, seigneur. D'après la généalogie impériale, je suis l'héritier le plus proche de feu l'empereur Baudoin, voilà tout. Les Gardiens n'ont fait que reconnaître cet état de fait comme, je l'espère, les seigneurs de l'Empire le feront prochainement."

La diatribe du prince impérial fut interrompu par un petit seigneur annonçant que les gardiens d'Ephyne étaient prêts à recevoir le baron de la frontière. Le comte de Smaragd, peu au fait du protocole, accompagna le Thän jusqu'à la pièce où devait être menée cette réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Lun 5 Avr - 17:30

Le valet guida donc ces deux beaux seigneurs jusqu'aux Gardiens qui, comme à leur accoutumée, se trouvait à deviser dans un salon du palais éphynois. Ayant au préalable été introduits, les deux hommes se virent proposé diverses boissons avant qu'un siège leur soit indiqué. La présence du Comte d'Orilly sembla étonner un moment quelques-uns des Gardiens, mais ils passèrent outre, se concentrant finalement sur le jeune Baron d'Aibrechène.

- Monsieur le Baron d'Aibrechène, commença le Bailli, comment se portent les frontières est ? De nombreuses rumeurs font états de mouvements barbares dans la région.

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandred Thän
Pourquoi j'ai choisi la frontière ?!
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Mar 6 Avr - 20:46

(Un moment de panique s'instilla chez le jeune Mandred et lui fit froid dans le dos. Il ne risquait effectivement pas de recevoir de renforts si les gardiens attendaient une attaque de l'Est alors qu'Aibrechène gardait la frontière Ouest de l'Empire. L'image du Bailli penché au mur Est en affirmant qu'il n'y avait aucune menace à l'horizon pendant que les barbares montaient le campement de l'autre côté de la ville fit sourire le baron).

Refrénant le gloussement qui menaçait d'échapper de ses lèvres il décida de passer outre cette faute d'inattention et de revenir à la menace réelle et inquiétante qui planait sur ses terres.

Reportant son regard sur les différents personnages présents il expliqua :

"Ce sont plus que des rumeurs mon seigneur. Ma ville a fait l'objet d'une attaque qui, bien que rapidement repoussée, n'en montre pas moins la virulence et le regain d'assurance de ces barbares. Plusieurs villages de ma baronnie ont été incendié, les champs piétinés, les citées pillées. Sans parler des massacres et des rapts dont les paysans font l'objet. Le soutien du baron Ywellyn Aldradan fut des plus prompt et la menace est maintenant écartée."

"Il n'en demeure pas moins que semblable attaque cache un danger plus grand encore. Les barbares ne craignent plus de représailles de l'Empire. Ils constatent par eux même que la défense de nos propres terres n'arrive pas à être assuré. Tôt ou tard ils viendront en plus grand nombre..."

Avalant sa salive, il fit un effort de volonté pour s'obliger à faire sa demande devant les hommes les plus influents du pays :

"Plusieurs seigneurs, soucieux de protéger les terres de Gaed, ont laissé des troupes en garnison à Daermon, ma cité. Mais si je requière aujourd'hui votre attention c'est pour vous prévenir de la menace qui pèse sur nous. Il nous faut plus d'hommes et de la nourriture pour espérer garder le contrôle des frontières."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Mar 6 Avr - 22:25

Le Bailli fronça un sourcil, pensant voir un sourire sur le visage de ce jeune Baron. Sans en voir la cause, il mit cela sur le dos de son imagination et écouta attentivement les propos tenus par le Baron d'Aibrechène, jetant quelques regards aux autres Gardiens présents. C'est le capitaine de l'Armée impériale Marc Audois qui reprit.

- Que pouvez-vous nous dire sur les mouvements des barbares ? Sont-ils nombreux ? Surtout, d'où viennent-ils ? Ces deux points se révèlent être d'importance pour apprécier sereinement la situation, Baron.

Le Chambellan reprit à sa suite.

- Vos propos sont graves, mon jeune ami. Mais, surtout, elles sont, pour tout ce qui touche les barbares, de simples suppositions. Rien ne nous prouve que ces raids ont un autre but que le simple désir de pillage qui les a nourri durant tous ces siècles. Je pourrai vous citer un nombre incalculable de cas voisins au vôtre, qui eurent lieu simplement lors du règne de l'Empereur Baudoin. Mais, plus important encore, qu'en pense le Duc d'Ousbre et le Comte de Smaragd ?

Il termina sa phrase, posant son regard acéré sur Selron de Smaragd.

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serlon d'Orilly
Mon cul sur ton trône.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Mer 7 Avr - 0:25

Ecoutant avec plus ou moins d'attention la conversation qui se tenait, Serlon fut bientôt sorti de ses rêveries par ce cher chambellan, qui s'enquérait auprès de lui de la situation. La maison d'Orilly passait par une phase de prospérité et de gloire peu habituelle et à cause de cela, le jeune comte se montrait quelque peu négligent, voire optimiste, sur la plupart des affaires qui l'affectaient.

"M'est avis que les armées de notre bon duché suffiront à défaire ces barbares. Si la nécessité se présente, alors nous organiserons une expédition punitive chez ces païens et nous leur apprendrons ce qu'il en coûte de harceler trop souvent les frontières, empereur présent ou pas. La seule chose dont pourraient avoir besoin les cités de l'Ousbre, ce sont des vivres. Nos murs sont solides et nos hommes vigoureux, mais les campagnes ont été touchés par de nombreux clans, qui pillent et brigande sans que nous puissions les saisir.

Selon moi, il serait bon de demander à ce brave comte de Salvine de réparer son erreur de jadis en fournissant une preuve de son attachement à l'empire et à Ephyne. Et quelle preuve plus éclatante y aurait-il que de voir le comte se débarrasser ses greniers trop pleins pour soutenir l'effort déployé par les seigneurs des marches, qui défendent ses terres comme les leurs ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Mer 14 Avr - 0:20

Devant le mutisme du Baron d'Aibrechène, le Chambellan intervint.

- Cette idée me semble des plus raisonnables, Comte, et nous allons prévenir Salvine d'honorer son allégeance à l'Empire avec ce don de pain pour les principautés frontalières.

Il marqua une pause, regarda Mandred Thän et reprit.

- Quant à la défense des frontières, tout est visiblement réglé. Ephyne vous enverra de l'aide, et le duché d'Ousbre assurera la pérennité de vos terres. Maintenant, si vous voulez bien nous excuser, nous avons beaucoup de travail encore en suspend, ici.

Sans attendre la moindre réponse du Baron, le chambellan claqua des doigts et un valet montra la sortie aux deux nobles, avant de les accompagner vers la porte.

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandred Thän
Pourquoi j'ai choisi la frontière ?!
avatar

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   Sam 17 Avr - 15:40

Sa requête contre dite par l'un des nobles les plus influents du duché d'Ousbre, ses paroles mises en doute par le chambellan, que pouvait répondre le jeune homme ? Assurément rien qui vaille la peine de contester les propos de ces deux hommes.

Inclinant la tête devant les gardiens et devant le comte, Mandred conclut :

"Très bien chambellan, il est heureux que l'intervention de Gaed pour protéger nos terres ne relève pas de la simple supposition ; et que votre ardeur à nous venir en aide dépasse de loin celle des barbares à piller et brûler. Ces... incursions bénignes aux frontières... Seront comme il se doit repoussées par ceux à qui il tient à cœur de préserver l'intégrité de l'Empire."

Sur ces mots, il suivit le valet et prit congé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ephyne] Problèmes frontaliers   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ephyne] Problèmes frontaliers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problèmes de réveil
» Problèmes chez ORANGE
» Les problèmes de santé causé par les produits laitiers
» Problèmes de voix
» Mes problèmes de peau et vision de la chose...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retrahant, Ere impériale :: ¤ Role Play ¤ :: Histoire & Diplomatie-
Sauter vers: