Retrahant, Ere impériale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marquisat de Sheker.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keoren

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Marquisat de Sheker.   Mer 7 Avr - 19:54

FONDATION



D'aussi loin que l'on pouvait se souvenir, le sud de l'Empersiste avait toujours été victime de raids barbares, jaloux de sa prospérité et de sa stabilité. La seigneurie indépendante de Sheker, aussi nommé par les administratifs Ephynois marquisat de Sheker, était autrefois un duché de l'Empire primaire, et jouait le rôle de tampon entre l'Empersiste et les races barbares du sud. A la mort de l'Empereur Baudouin VII, afin de garantir la stabilité de la capitale impériale, les troupes fournit pour endiguer la menace barbare, certes affaiblie mais non moins menaçante, furent rappelé, obligeant le Duc a tenir la frontière par ses seules moyens.

Se sentant abandonné par ceux qu'ils avaient protégé, le bas peuple et la noblesse du duché, qui était composé de deux compte et de plusieurs barons, suivirent le jeune duc Keoren, qui s'était maintes fois illustré pour ses talents diplomatiques et militaires lors des multiples campagnes contre les tribus du sud.

Déclarant l'indépendance Shekeriin et de sa province, il dut faire face a la faiblesse de ses effectifs, et malgré que les principaux axes traversant ses territoires soient sûr, de grandes étendus restent sans protection, il n'est donc pas rare que de véritables armée puissent transiter sans encombre, pour s'enfoncer profondément en Empersiste, comme le démontrèrent les raids sur l'Aibrechène.


RELIGION



Compte tenu de sa position géographique et de son histoire, il n'est pas surprenant que l'édit très décrié en haut lieu qu'imposa le marquis concernant la place de l'Église et de son pouvoir soit décrété. Ainsi il fut décidé qu'aucune religions ne pourrait interférer dans la vie économique, politique et militaire du marquisat. Aucun citoyen de Sheker, qu'il soit manant, bourgeois ou encore noble ne pourrait être inquiété pour ses pratiques religieuse tant que celle-ci soit de mœurs respectable, a charge du marquis de définir le mot respectabilité si litige il y a.

La haine farouche qui oppose parfois païens et gaediens mirent a mal cette "tolérance religieuse", et l'on ne compte plus les nombreux massacres qui eurent lieu lors des fêtes religieuse où les prêtres exhortaient les foules a prendre les armes. Après plusieurs sanglantes répressions, une entente fut trouvé, et depuis gaed et les dieux paiens semblent vivre en paix en Sheker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keoren

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Re: Marquisat de Sheker.   Ven 9 Avr - 1:18

CAPITALE


Située au sud-est de la province de Sheker, Shekeriin est un carrefour entre les rares tribus pacifiques du Sud et l'Empersiste. Elle s'est développé autour d'un fortin battit depuis si longtemps qu'il semble surplomber sa vallée depuis toujours. Flanqué de trois bastions, la forme caractéristique de ses fortifications, triangulaire, étonne toujours les voyageurs et commerçants, habitué aux lourds murs d'enceintes rectangulaire voir ovale. Consolidé et nettement agrandis, c'est le cœur de la cité, abritant la famille régnante.

La cité en elle même a récemment subit de profondes modifications qui l'ont totalement changé. Lorsque le marquis imposa son édit "religieux", il découpa avec d'impartialité les quartiers de la ville afin d'y attribuer a chacun une religion différente. En effet, contrairement aux autres cités où le lieu de résidence définis en général le rang sociale, le marquis opta pour un communautarisme renforcé autour de chaque religion, divisant pour mieux régner, isolant chaque problème religieux a son quartier, laissant aux soin de la garde les possibles heurts.

Contrastant avec la relative organisation de la cité, sa campagne est parsemé de villages et de hameaux. Le sol y est très humide, peu enclin a absorber l'eau des pluie, qui rend presque habituelle les inondations que subit l'ouest de ses murs. S'ajoute a ces malheurs une migration de quelques millions d'oiseaux venue du sud, grands de dix pouces, déversant un torrent de fientes qui rendent l'air irrespirable, bien courageux sont ceux qui luttent contre ces élément années après années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Marquisat de Sheker.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retrahant, Ere impériale :: ¤ Role Play ¤ :: Grandes Quêtes & Petites Racontôtes-
Sauter vers: