Retrahant, Ere impériale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Culte païen en Empersiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiphaine de Nagor

avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Srinagor, Sritye
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Culte païen en Empersiste   Mar 13 Avr - 3:18

Cette cérémonie dans un Royaume dévoué à Gaed était inimaginable. Pourtant, elle avait lieu à l’Ouest de l’Empersiste dans un village du nom de Baudouin, nommé du fait que le premier du nom y gagna une bataille. Il était situé à plusieurs jours de cheval du monde que l’on qualifiait de Barbare, mais à quelques heures d’Ephyne. Certes, la petite bourgade n’était pas sous le contrôle direct d’un Duché ou d’un Comté, ou du moins les terres n’étaient pas suffisamment fertiles pour en tirer profit pour mériter un contrôle, source d’impôts. La cité de Pfaffenhoffen en était la plus proche même si Baudouin n’était pas sous sa dépendance. Cependant, ce qui s'y passé illustrait bien la déchéance de l'Empersiste gaedien...

La cérémonie était pourtant fascinante, des flambeaux éclairaient le lieu du sacrifice. Des centaines d’empersois y assistaient, pour la plupart des autochtones originaires des environs de Baudouin, mais également des petits groupes étrangers à la province revêtus comme des moines ou masqués afin de ne pas être identifiés. Principalement, ils étaient des nobles ou bourgeois d’Ephyne en mal de sensation. Cependant, un petit groupe d’une vingtaine d’individus était formé par des ressortissants de la Vicomté de Styrie qui avaient opté pour le premier déguisement.

La Vicomtesse était attirée par ces cérémonies, courantes en Empersiste du fait du laxisme d’Ephyne dans ces provinces reculées. Les autochtones cherchaient à obtenir la bénédiction de dieux païens pour des raisons futiles pour un Ephynois, mais vitales pour les paysans qui y vivaient. Gaed n’avait su apporter suffisamment de pluie dans des terres asséchées ou au contraire arrêter une crue qui inondait les champs faisant pourrir les plantations de blé, la populace cherchait gain de cause auprès de dieux païens ayant subsister à l’emprise empersoise ou importés de contrées non conquises. Elle évitait les cérémonies réclamant à ces dieux interdits en Empersite la fin d’une épidémie. Le cas présent, la cérémonie invoquait la Déesse Shinia pour que les quelques ovins que les paysans possédaient procréent.

La cause n’était guère passionnante, mais le sacrifice pour s’attirer les grâces de la Déesse Shinia intéressante. Ils avaient coutume de sacrifier une vierge du village. Pour moins de retrahs nécessaires à amadouer un évèque gaedien dans les cités empersoises, les commanditaires de la Vicomtesse avaient acheté la jeune vierge dont elle saurait tirer partie au vue de sa beauté par la suite. Pour quelques retrahs de plus, bien que quelques n’étaient pas le mot du fait que la remplaçante n’était pas vierge et qu’on approchait du prix nécessaire pour avoir les faveurs d’un cardinal d’Ephyne, les bourreaux paiens avaient accepté de sacrifier une de ses lointaine cousine qui avait tirée profit de sa parenté pour tenter de l’empoisonner. La cousine très croyante n'aimait guère qu'une femme, en l'occurence, Tiphaine contrôle la dynastie des Nagor au détriment des fils qu'elle avait enfanté...

La céromonie fut classique pour la plupart des habitués, mis à part que la sacrifiée fut moins résignée qu’à l’accoutumée. Heureusement, l’absence de langue qui lui avait été sectionnée juste avant qu’elle soit livrée aux prêtres païens l’empêcha de trop perturber ces festivités. Cela n’empêcha guère, bien au contraire, à l’assistance de jouir du spectacle, appréciant que la condamnée tente en gesticulant d’éviter une mort certaine.

La Vicomtesse regretta de ne pas être à proximité pour voir le regard de sa cousine lorsqu’elle fut égorgée. Elle aurait aimé lire la joie de rejoindre Gaed dans les yeux d'une femme qui était si pieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Culte païen en Empersiste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Le culte des saints
» Le culte de saint Mathurin en Bretagne
» la croix objet de culte !
» Le culte des reliques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retrahant, Ere impériale :: ¤ Role Play ¤ :: Grandes Quêtes & Petites Racontôtes-
Sauter vers: