Retrahant, Ere impériale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ville Franche de Sévignac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vertignol de Sévignac
Trop modeste pour être très fier.
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 23
Localisation : Sur du sable
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Ville Franche de Sévignac   Dim 18 Avr - 23:40

La fondation de Sévignac remonte à près d'un demi-siècle, lorsque Tarsac d'Alléguande, nobliau délesté de ses terres lors d'une guerre entre seigneurs, fut envoyé par la cour installer un avant-poste dans le nord empersois.

Le fait est que Tarsac redoublait d'inactivité suite à sa défaite, et que la cour, lasse d'héberger un nobliau inutile, décida de s'en débarrasser aussi rapidement et humainement que possible. Elle lui donna pour mission d'emmener quelques colons civiliser les régions montagneuses. Tarsac le Fainéant, comme on le surnommait de son temps, accepta, voyant là une excellente occasion de gagner quelques terres et finir sa vie dans un château bien à lui. En plus des colons qu'on lui avait confiés, il rassembla d'anciens partisans, petits bourgeois, artisans, hommes d'armes... pour finalement partir accompagné du double d'hommes prévus. Après un trajet long et périlleux, pendant lequel Tarsac ne fit absolument rien d'autre que se sustenter et se reposer, les colons atteignirent leur objectif.

La ville de Sévignac fut implantée dans une vallée accessible par un col montagneux, et dont les alentours étaient peuplés de quelques tribus nomades, des barbares vivant chichement de la chasse et de la cueillette, et en perpétuel conflit contre leurs voisins. Attirés par la nouveauté et les denrées inconnues apportées par les colons, ils aidèrent grandement le développement de l'avant-poste, qui devint rapidement un comptoir où l'on échangeait alcool et armes contre fourrures et main-d'œuvre en abondance.

Quand la cité devint parfaitement autonome, elle avait acquis une solide réputation dans les montagnes alentours, et de nombreuses tribus s'arrêtèrent à Sévignac, que ce soit pour se remettre des aléas de la vie de nomade ou pour se sédentariser dans les faubourgs de la cité. Leur connaissance du terrain permit à la cité de faire main basse sur de riches gisements de fer, non loin de la vallée. Tarsac d'Alléguande mourut vingt ans après la fondation de Sévignac, et laissa derrière lui son fils Vertignol, qui prit sa place en tant que seigneur de la cité.

Récemment, la ville est devenue suffisamment importante pour figurer sur la carte d'Empersiste. Elle affirme être indépendante d'Ephyne, cette dernière étant très éloignée, et prend une part peu conséquente dans la vie politique du pays. Le seigneur Vertignol conserve une stricte neutralité lors des conflits internes, sauf quand ses intérêts sont menacés d'une façon ou d'une autre. Sévignac est connue pour ses habits en fourrure, qui sont quelquefois exportés à la capitale par caravane, et pour la bonne partie d'autochtones présents dans la population. Le Gaedianisme n'a pas sa place dans cette cité où les habitants sont soit très peu croyants, soit païens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ville Franche de Sévignac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'où venez vous? Si on est dans la même ville on peut travailler ensemble
» Ville Végé
» Action "pigeons" contre la ville de Rueil Malmaiso
» Belgique: Gand, ville végétarienne le Jeudi...
» Détroit :Ville Morte????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retrahant, Ere impériale :: ¤ Role Play ¤ :: Grandes Quêtes & Petites Racontôtes-
Sauter vers: