Retrahant, Ere impériale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un projet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul de Dermak
Paul de la démarque.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Un projet   Ven 21 Mai - 20:24

En ce matin d'automne, Charles s'était levé à l'aube, comme à son habitude, et avait effectué ses prières matinales, comme à son habitude. Puis, après s'être légèrement restauré, il avait écrit une longue lettre, qu'il avait dissimulé dans une trappe du mur.

Puis, il avait convoqué son homme le plus fidèle, l'Inquisiteur de Vadhilgard. Ce dernier était dans la force de l'âge, portait un pourpoint d'un bleu sombre, et des chausses d'une noirceur d'encre. Petit et trapu, il avait selon les rumeurs une force de bœuf, et un esprit vif. Homme intègre et profondément croyant, il avait interrogé de nombreuses personnes, et peu avaient pu lui mentir longtemps.
Lorsqu'il embrassa la main de l'Évêque, il sut que cette entrevue n'allait pas être habituelle. Ce dernier vieillissait, et sortait de moins en moins du château, dans lequel son frère se mourrait également. La descendance n'était pas assurée, mais personne ne s'inquiétait, l'Église était puissante, et telle une hydre, quand la tête de l'Évêque serait tombée, une autre allait repousser.

Charles de Dermak lui exposa tout. Son désir de faire du Comté une terre sainte, mais aussi son projet de l'agrandir, quitte à prendre à d'autres seigneurs des terres qu'ils ne méritaient pas. Quitte aussi à s'attirer les foudres d'Ephyne, dont les rumeurs parvenaient toujours, des rumeurs qui n'étaient pas à la gloire de Serlon d'Orilly.

Oui, l'Inquisiteur comprenait, et oui, il devait admettre que c'était là un beau projet, qui était néanmoins dangereux. Mais oui Monseigneur, il mènerait les hommes, et oui Monseigneur si jamais il vous arrivait quelque chose, il prendrait les choses en main.

L'Inquisiteur fut envoyé dans le monastère où résidait le Saint Père, et s'y rendit au galop, suivi par une dizaine de gardes, et un notaire. Il manda une entrevue avec ce dernier, et lorsqu'il fut présenté, il s'agenouilla avec déférence.

-Monseigneur, l'Évêque m'envoie vous présenter son projet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Un projet   Sam 22 Mai - 16:21

Le Saint Patron avait élu domicile à Sanilve depuis maintenant quelques années, et avait eu le temps de s'installer à son aise. Certes, le monastère qu'on lui avait révérencieusement cédé n'avait pas le faste et la grandeur du Palais Patronal à Ephyne, mais , le temps aidant, peut-être allait-il le devenir. Celui que l'on appelait déjà le Palais Sanilvien était en perpétuelle évolution. Le Saint Patron semblait être dans une passe culturelle importante, et bon nombre d'artistes en tout genre se précipitaient à sa porte pour avoir, peut-être, la chance de créer une oeuvre pour l'Eglise. Le Saint Patron était en pleine conversation avec un peintre nommé Fransces de la Vince quand le Frère Inquisiteur de Vadhilgard fuit introduit dans la pièce. Renvoyant l'artiste avec nombres d'égards, le vieil homme se leva et alla à sa rencontre.

Le Saint Patron était un homme âgé, le cheveu blanc, la peau parcheminée, et le regard soucieux. Qui ne l'aurait pas été ? Il était le premier des Patrons a quitter Ephyne et le Palais Patronal, allant, se faisant, à l'encontre des plus vieux préceptes de la Religion. Mais la sécurité et l'indépendance de l'Eglise avait un coût, semblait-il. Après avoir tendu une main baguée vers l'Inquisiteur, qui s'étaient agenouillé pour la baiser, le Saint Patron l'emmena dans un dédale de couloirs, passant devant nombre d'artistes peintres travaillant sur des fresques en tout genre, surveillés de près par les religieux.

- Sanilve entre dans un nouvel âge d'or ! Le rayonnement culturel est une arme puissante, le savez-vous ? Mais trêves de civilités, que me vaut l'honneur de votre visite, et que désire mon plus fidèle serviteur ?

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paul de Dermak
Paul de la démarque.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Un projet   Mar 25 Mai - 15:24

L'Inquisiteur de Vadhilgard avait déjà visité des abbayes dotées de pièces d'art superbes. Mais en règle générale, les pièces qui faisaient vibrer d'émotion les autres le laissaient de marbre. Ils ne voyaient en elles qu'une prouesse technique, l'achèvement d'un savoir-faire. Et il était fier que les œuvres Gaëdiennes soient parmi les plus réussies, les plus difficiles à faire. Il regarda d'un air distrait les fresques, et donna une réponse évasive.

-Monseigneur, l'important est que notre religion soit répandue sur le monde, peu m'importe que ce soit par une de ces... magnifiques fresques ou par les armes.

Après un petit temps, il enchaîna.

-Mais l'affaire qui m'occupe est justement celle d'un rayonnement plus guerrier. Je sais que Monseigneur n'aime guère ces choses-là, mais l'Evêque souhaiterait vous doter d'un territoire Empersois bien à vous. Et mes hommes ont entendu dire que certains de nos voisins, très discrets en ce moment, ne respectaient plus Gaëd comme il se doit. En conséquence, il serait juste pour les bons croyants de profiter des richesses disponibles.

Un petit temps de pause, encore.

- Vous savez que le Comté de Dermak n'est pas assez grand pour pouvoir vous céder une majeure partie de ses terres, mais je pense le Comté suffisamment puissant pour vous en conquérir quelques unes. Soutenez vous moralement notre idée, Monseigneur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité
Alias : les dés pipés.
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: Un projet   Mer 26 Mai - 19:56

Le Saint Patron resta pensif quelques instants semblant admirer une fresque à effigie de Saint Selfÿs plus que d'écouter réellement les paroles de l'inquisiteur.

- Saint Selfÿs, Saint Abrascus, Saint Bolias, toutes ces nobles âmes ont su défendre notre Eglise du mal et des infâmes. Mais regardez moi mieux, inquisiteur, regardez-moi. Je suis vieux, et je ne sais quand Gaed lui-même me rappellera à lui. Désormais, observez autour de vous, ces temps troublés. Votre seigneur pense-t-il qu'une guerre est le bon moment, mon fils ? Une guerre contre les ennemis de la foi, comme il en a toujours été, ne serait-elle pas plus gratifiante, assurant se faisant le salut nécessaire à nos âmes auprès du Divin ?

Il marqua une pause et reprit, d'un ton plus sec.

- Faites-moi donner plus d'informations sur les motivations et les buts de votre seigneur. J'ai besoin de plus pour prendre ma décision. Faites vite, et ainsi vous serez fixé.

Sans plus attendre, le Saint Patron lui tendit sa main bagué, signe qu'il le congédiait.


*Envoyez les détails de votre plan à Entité par MP, merci !*

_________________
Homo homini lupus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un projet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un projet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» projet de fin d'etude economie
» projet en latin
» Projet armoire elec entreprise
» Projet interdisciplinaire autour de la Mine: Help aux chtis (et aux autres)!
» Le projet Magnet au Canada(1950-1954)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retrahant, Ere impériale :: ¤ Role Play ¤ :: Histoire & Diplomatie-
Sauter vers: