Retrahant, Ere impériale


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'invasion de Sanilve, le comté félon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serlon d'Orilly
Mon cul sur ton trône.
avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Mer 23 Juin - 18:23

Le projet avait pris plusieurs années, les hérauts d'armes de l'Empereur avaient crié sur maintes places publiques, avaient prévenu en de nombreuses cours. La guerre était déclarée entre Sanilve et Ephyne, qui avait gardé une politique des plus molles quant à ce comté dissident qui avait eu l'audace de se considérer comme le protecteur du Saint Patron, le souverain pontife de l'Eglise impériale. Mais c'était sans compter sur les rêves d'expansion des princes sanilvois, qui avaient ainsi signé une déclaration de guerre en bonne et due forme.

Depuis, l'Empereur, qui se contentait de vivre dans le luxe et l'oisiveté, n'avait pu laisser passer une telle attaque et s'était décidé à rassembler la plus forte armée qu'il eût jamais existé pour défaire son rival de toujours. Levant de nombreuses troupes personnelles, il ordonna à ses vassaux de le rejoindre devant Ephyne avant de lancer l'invasion de Sanilve avec une armée forte d'une centaine de milliers d'hommes, commandée par le duc d'Aquilon, beau père de l'Empereur et connétable officieux d'Ephyne. Il ne s'était pas déplacé personnellement, du fait de sa vieillesse et de son manque d'entrain pour ces choses de guerre qu'il ne goûtait plus comme avant. Il était d'ailleurs amer, car plusieurs de ses hauts barons n'avaient pas répondu à l'appel, notamment le duc d'Ousbre, éternel adversaire du duc d'Aquilon, à qui il avait fait savoir sa disgrâce en plaçant à la tête de si forte armée le seigneur Bulwaël, mais également sa belle soeur, la vicomtesse de Srytie, à qui il ferait payer également.

On lui apprenait déjà une grande victoire sur les armées du comte dissident, qui seraient tombée devant Sanilve dans un dernier baroud d'honneur, laissant ainsi à la capitale du félon deux murs pour dernières défenses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulwaël
Donne ton prix d'abord.
avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Mer 23 Juin - 19:33

La légion Empersoise était là composée de plusieurs milliers de têtes, devant les murs de sa capitale Ephyne. Le comté séparatiste et séditieux n'était pas loin de la capitale mais le flot de soldats mit plusieurs jours à s'acheminer jusque devant les murs de sa capitale auto-proclamé Sanilve. Bulwaël qui fut placé à la tête de cette campagne se tenait fièrement sur son destrier, tel un roc dont l'age n'aurait fait qu'effleurer la surface. Le duc d'Aquilon devait régler cette situation aussi bien pour le bien de l'empire mais aussi pour laver l'affront que les armées comtales avait fait subir à son duché.

Les étendards et oriflammes flottaient au vents, peu d'hommes avaient vu et ne verront pareil rassemblement de toute leur vie, l'armée d'Empersiste était grande, atteignant une proportion titanesque. Il ne fallut pas longtemps avant que les hommes du comte sortent, passant le grand portail de l'imposante muraille qui paradoxalement paraissait frêle face à l'imposante entité qui se dressait devant elle. Le combat fut bref; l'armée du comte se battit vaillamment emportant avec elle dans la mort chaque ennemis qu'elle rencontrait fort de leurs armes d'une qualité supérieure à leurs opposants mais cela était peine perdu. L'armée impériale forte de ses hommes et coordonnées par une poigne de fer se mouva comme un seul être et s'abattit sur ses ennemis avec violence jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien.

Il ne restait qu'à présent, comme seul ligne de défense que les murailles de la ville, le duc restait sur ses gardes, le combat n'était pas terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brabant d'Yfereol
I'm on fiiiiire !
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 07/12/2004

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Jeu 24 Juin - 20:22

Contrairement aux rumeurs qui avaient couru en Empersiste, Oste avait envoyé des hommes se battre au côté des armées impériales. Le régent, qui était bel et bien réticent au départ, avait fini par trouver des avantages à un ralliement sous la bannière d'Ephyne.

En effet, que dire à ces dizaines de milliers d'Empersois partis se battre à Sanilve ? Comment les convaincre que les armées du comte renégat étaient bien les ennemis, alors qu'elles brandissaient des oriflammes Gaediens ?

Quel dieu serait au côté des Empersois ?

C'est pour répondre à cette triste question que le Saint Ordre Militant d'Oste avait envoyé deux milliers de frères se battre à Sanilve. Ces hommes avaient été choisis sur un critère - ils parlaient tous Empersois en plus du patois d'Oste. Ces hommes avaient une mission prioritaire - porter la bonne parole aux soldats d'Empersiste.

Pour que tous sachent que Gaed veillait sur eux et que son élu, Brabant d'Yfereol, sauverait du péché tout Empersiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulwaël
Donne ton prix d'abord.
avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Ven 25 Juin - 0:13

Le duc d'Aquilon voyait le groupe d'oste comme une insulte à cette campagne. Une escouade ridicule qui en plus venait perturber les troupes, leur assénant des sermons ennuyeux, provoquant discorde et désordre dans les rangs. Le sort du duché d'Oste serait réglé une fois rentré; Bulwaël y veillerait.


Quoiqu'il en soit, Une missive fut rédigé dans la tente du connétable alors que les cendres la capitale n'était pas encore froide.


" Seigneurs du comté de Sanilve,


Votre capitale, la cité du comte félon Dermak a été décimé. L'empire d'Empersiste dans sa grande bonté, votre offre la reddition aux conditions que les murs de votre capitale ne soit reconstruit avant une cinquantaine d'années et que vos villes versent un tribut à notre empereur en gage de leur bonne foi.

Dans le cas d'un refus de votre part, les armées impériales ne repartirait du comté qu'une fois vos citées à l'état de cendres.

En espérant seigneurs que vous prendrez la bonne décision,

Bulwaël chef de guerre des armées impériales. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphaine de Nagor

avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Srinagor, Sritye
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Ven 25 Juin - 0:32

La nuit était magnifique, la lune se reflètait sur le fleuve à proximité de Srinagor qui alimentait le lac où se trouvait le duché d'Ousbre. Du balcon de la citadelle, elle observait les pécheurs utilisant des flambeaux pour attirer les poissons dans leur filet. Elle était perdue dans ses pensées...

Elle avait eu raison, la vérité était à géométrie variable. L'engagement des troupes d'Oste le lui prouvait. Une courte histoire de messager perdu...

Elle savait que le despote à Ephyne pestait à son égard. Ce dernier lui avait adressé une missive auquelle elle avait répondu. Depuis rien sauf des relances impersonnelles. Elle n'avait cure de cet empereur fantoche, son beau frère, si Gaed était réel jamais il n'aurait pu permettre telle union, qui ne déniait pas mettre les formes lorsqu'il s'adressait à elle. Il devait lui sembler du fait des liens familiaux qui les unissait qu'elle devait se plier à son bon vouloir. Avait-il rendu le tittre de Comte au Nagor qui règne sur la Stryrie ? Non...

Elle se retourna et regarda son mari l'héritier du Duc Bulwaël d'Aquillon

Mon tendre, donnez moi une bonne raison de ne pas profiter de la situation pour ne pas donner Ephyne à votre père ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bulwaël
Donne ton prix d'abord.
avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Ven 25 Juin - 1:23

" Parce que cela jetterai le déshonneur sur nos familles " Dit Baldrik en plaisantant, mais il se ravisa voyant que cette réplique n'amusait pas sa mie.

" J'ai toujours aimé votre fougue mais voyons ma douce, croyez-vous l'empereur assez stupide pour avoir laissé vide sa forteresse ? Croyez-vous qu'une arrière garde n'a pas été prévu contre ce genre d'agissement ? Et qu'arriverait-il en cas d'échec à ma famille, à notre famille ? La mort assurément. Ce projet n'est que folie et en plus ma sœur, épouse de l'empereur serait mit en danger. Je ne peux cautionner vos propos. Oubliez votre ressentiment, calmez vos ardeurs, mon père est connétable et commence a vieillir, je serais bientôt duc et vous duchesse et nous serons les éminences grises de ce royaume et la capitale reviendra bientôt à mon neveu...nous aviserons le moment venu. "

Il regarda les étoiles profitant d'une brise légère qui venait jouait dans les rideaux derrière le couple.

" Il se fait tard, nous devrions mieux regagner notre couche. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphaine de Nagor

avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Srinagor, Sritye
Date d'inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Ven 25 Juin - 2:19

Tiphaine eut un sourire amusé.

Baldrik, vous incarnez la raison, qualité qui me fait défaut. Je l'admets...

Le sourire s'effaça.

Croyez vous que cet empereur irraisonnné agira de la même façon à notre égard ? Il ne respecte rien, êtes vous conscient de ses rumeurs concernant le piège qu'il a tendu au Duc d'Ousbre ?

Avec l'aval de votre père, je n'ai pas envoyé nos troupes à Ephyne. Il apparait que notre décision n'est pas du gôut de l'Empereur. Vous n'ignorez pas que j'ai de nombreuses sources d'information à Ephyne...

Concernant votre Soeur, je vais envoyer une troupe de 100 lanciers à Ephyne pour convier votre Soeur à la communion de notre deuxième fille. Nous attendrons le retour de votre père pour le baptème de votre fils. Ainsi, elle ne sera pas menacée par une quelconque décision future...

Car, nous devons en débattre, ne me parlez pas d'honneur, cela ne sied pas avec celui qui trône à Ephyne. Votre père défend son honneur pas celui de l'Empereur...

Quant à l'arrière garde à Ephyne, vous savez tout comme moi qu'elle ne peut être suffisament conséquente par rapport à nos troupes où alors ce félon laisse ses vassaux se battent à sa place...

Faites moi plaisir, mon aimé, envoyez un messager à votre père pour lui soumettre ces réflexions. Vous savez que je n'agirais pas sans son aval.

En attendant, honorez moi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bayard de Richemont

avatar

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Dim 27 Juin - 21:50

Ousbre s'était retranché, comme lors du premier conflit, sur lui-même. l'élan guerrier lancé par l'Empereur d'Orilly contre le comté patronal de Sanilve avait, en un instant, soudé les petits sires de l'Empire autour de sa personne. Toutefois, le comté de Sanilve ne s'était pas montré aussi faible que prévu, et bien que le Comte semblait avoir péri dans le feu de joie qu'était devenu sa cité, les nobles de Sanilve, eux, faisaient front et repoussaient, assaut après assaut, les troupes empersoises.

De bons gaediens mourraient, quelqu'en soit le camp, et ainsi tous œuvraient simplement pour l'affaiblissement de ses terres.

Une missive, apportée par un cavalier aux couleurs d'Ousbre, fut transmise à l'Empereur d'Orilly. Les mots étaient clairs, la plume ferme.

" *Empereur*, peu me chaud vos errements politiques et la nomination aux hautes sphères de vos féaux les plus zêlés. Qu'ils aient sur leur âme et conscience la mort de plusieurs milliers de pieux gaediens sera un poids que seul Gaed lui-même jugera.

Votre tentative d'assassinat sur ma personne fut encore un de vos nouveaux errements et, tandis que nombre de mes gens prônaient la guerre, j'avais décidé, par amour de la paix, d'espérer à votre retour au calme.

Votre nouvel errement auprès du Comté patronal, et la tragédie qui s'y déroule force une nouvelle fois Ousbre à prendre une décision, qui, une nouvelle fois, ne sera pas en votre intérêt.

Les armées de l'Ousbre sont prêtes à se battre contre Ephyne si celle-ci décide une nouvelle fois d'envahir le Comté de Sanilve.

Sachez que même si l'âge a affaibli mon bras, ma foi reste intacte, et la force de mes armées aussi.

Bayard de Richemont,
Duc d'Ousbre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vertignol de Sévignac
Trop modeste pour être très fier.
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 22
Localisation : Sur du sable
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Dim 27 Juin - 22:28

Ainsi donc Sévignac, une fois de plus, s'était démarquée par sa grande discrétion lors de l'affaire. L'appel aux armes de l'Empereur n'était pourtant pas passé inaperçu dans le fief du Seigneur Vertignol, mais ce dernier avait négligemment jeté la lettre dans un âtre de cheminée en lâchant un commentaire indiquant son extrême indifférence quant aux agissements de l'Empereur. De toute façon, se dit-il, Serlon allait gagner sans son aide.
Vertignol n'avait d'ailleurs cure des Gaediens sur lesquels s'abattrait la colère de l'empereur, mais il dépêcha quelques éclaireurs afin de savoir quel camp sortirait vainqueur de la mêlée.

Après tout, ce conflit pourrait bien révéler quelques opportunités à saisir, voire même faire changer le pouvoir en Empersiste de mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erick Thassarian



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Dim 27 Juin - 22:40

Cela faisait plusieurs semaines que le chaos s'était abattu sur le comté. La capitale était tombée depuis quelques jours mais les nobles de la région organisaient une résistance farouche, forte de leurs convictions profondes en leur cause.

La missive du général des armées impériales était bien parvenue aux représentants de la noblesse du comté dissident. La surprise en revanche, fut la promptitude du siège dressé sous les murs de l'un d'eux, ne leur laissant pas même le temps de se concerter.

Face à ce zèle de leurs oppresseurs, les nobles n'avaient eu d'autres choix que de prendre les armes et de réagir rapidement. La réponse fut brutale.... Et sanglante. Les troupes du comté, chantant les louanges de Gaed, se mirent en branle.

Les batailles qui suivirent furent catastrophiques pour les deux camps mais pour chaque défenseur tombé, trois ennemis rendaient gorge. Au final, l'opération avait permis de tenir en échec les armées du faux Empereur, de décimer celles de son félon d'allier, le Duc d'Aquillon; et repoussant les Empersois du comté.

Désormais il allait s'agir de reconquérir la cité de Paul de Dermak et de le sauver, ou, s'il lui ai arrivé malheur, de le venger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keoren

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 06/04/2010

MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   Lun 28 Juin - 0:18

Faisant coulisser sa lame dans son fourreau afin de vérifier que le givre ne rendait pas inutilisable son épée, Wassil, le fils ainé du marquis, rongeât son frein. Un an qu'il tenait la ville de Sanilve, la capitale ennemi. Enfin, capitale était un bien grand mot, il ne restait plus grand chose de la splendeur qu'elle avait put être, entièrement ravagé qu'elle était. Trente milles hommes pour garder un tas de cendre inutile. Quel perte de temps, les hommes s'encroutaient dans l'inactivité, malgré que les entrainements avaient toujours lieu. Pour garder les hommes actifs et conserver un semblant de moral des manœuvres étaient organisé a longueur de journée, et le reste du temps des batailles factices entre les différentes unité permettaient aux hommes de Sheker de tromper l'ennuie, privé depuis si longtemps de leur famille.

Nombre de leurs frères étaient tombé en Dermark, pour l'empereur et malgré les nombreux appels a la vengeance, jamais les Shekers n'avaient agit dans le déshonneur, ils avaient combattus férocement, puis alors que la bataille avait été gagné ils s'étaient, contrairement a la majorité, retiré de la cité, laissant aux autres les plaisirs malsains du pillage, ne pouvant qu'écouter après les cris de batailles, les atermoiements, puis les plaintes de dégouts des femmes subissant viols et autres tortures, s'élevant dans l'air brulant de la cité.

Ces images, et surtout ces sons, revenaient chaque nuit hanter le futur marquis, mais il le savait, tout cela ne pouvait que lui être bénéfique, et cela lui servirait, une fois sur le trône de Shekeriin.

Le vent glacial soulevant ses longs cheveux, il se dirigeât vers la tente de commandement ou étaient réunis les généraux Empersois. Imposant par sa stature et son armure de bataille, le duc d'Aquilon dominait la carte de bataille. Pointant du doigt l'emplacement de la désormais déchut capitale ennemi, il informa les généraux que désormais les ordres de batailles changerait, l'armée allait frappé de tout son poids ville après ville. Pour rassurer les sceptiques qui jugeait l'opération quelque peu cavalière vu les effectifs Empersois, il pointât un endroit de la carte affirmant qu'une armée de renfort de l'empereur s'était mise en route après avoir défait le traitre de Sevignac.

Rassuré par les nouvelles, promesses de futures batailles, Wassil retourna dans son campement, après avoir traversé le désordre de l'armée Empersoise, il fut heureux de retrouver l'ordre et la discipline qui faisait sa fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'invasion de Sanilve, le comté félon   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'invasion de Sanilve, le comté félon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le comté de CUMBERLAND / CUMBRIA
» Une nouvelle invasion d'extraterrestres prévue au grand écran
» (Charles Garreau) L'invasion des soucoupes volantes, Historia n° 368, juillet 1977
» (1986) L'invasion vient de Mars
» 2007 : L'INVASION DES PUCES LIBERTICIDES !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Retrahant, Ere impériale :: ¤ Role Play ¤ :: Histoire & Diplomatie-
Sauter vers: